Anciennes campagnes

Campagne de Carême 2017

La terre source de vie, pas de profit !

Ce slogan résume l’enjeu de cette campagne de Carême dans laquelle des organisations partenaires s’engagent aux côtés de familles paysannes du Sud.

En Afrique, de nombreuses terres sont cédées à d’autres Etats ou à des investisseurs privés, au détriment des habitants et de la terre. A Madagascar par exemple, les terres aux mains d’entreprises et de propriétaires étrangers  entraînent la famine des populations locales.

Chez nous, la campagne entend dénoncer la participation active de certaines banques dans ces spoliations injustes. Les banques suisses seront interpellées afin qu’elles s’engagent dans le respect des droits humains et de l’environnement.

La campagne œuvrera également à préserver les terres agricoles et les forêts qui disparaissent au profit des grandes monocultures, notamment en Indonésie. Elle s’engage non seulement à agir dans les pays concernés, mais également à sensibiliser les mentalités d’ici.

Seul VOTRE SOUTIEN donnera vie à cette œuvre d’entraide.

Voir et Agir! rendez-vous sur le site PPP-Action de Carême.

Des compléments d’informations sont également disponibles sur le site internet de l’action de Carême.

Au Seigneur, la terre et ses richesses, le monde et ses habitants. (Psaume 24,1)

Dieu doit rester l’unique propriétaire de notre terre.

Œuvrons pour son partage, engageons-nous pour sa préservation et montrons-nous responsables de ce don inestimable.

 

Actions de Carême dans la paroisse

Jeûne. Groupe œcuménique de jeûneurs. Du 20 au 26 mars. renseignements: D. Collaud, 032 721 22 90.

Labyrinthe lumineux. Méditation silencieuse. Du 15 au 18 mars au Temple du bas, 17h-20h.

Soupes de Carême: 12 mars à l’Ermitage; le 25 mars à Serrières; le 26 mars au Temple du Bas.

Vente de roses. Le 25 mars 2017 en zone piétonne de la ville et après les cultes des 25 et 26 mars.

Information pour les collectes

Le Synode de l’Eren a décidé que la cible Terre Nouvelle des paroisses comporterait 2 volets : le 1er porte sur un montant garanti par chaque paroisse s’élevant à 1% des contributions ecclésiastiques rentrées et provenant de membres du territoire paroissial. Le 2ème volet est constitué des dons versés directement aux œuvres d’entraide.  Le montant que la paroisse de Neuchâtel garantit, s’élève à un peu moins de 10’000.-. Il peut être atteint par les actions suivantes prévues par le conseil paroissial : collectes Terre Nouvelle, vente de roses et souper-cinéma en novembre.

Les collectes des 5e dimanches sont destinées aux œuvres Terre Nouvelle. Afin de nous aider à atteindre notre cible paroissiale, nous vous invitons à effectuer vos dons complémentaires avec les bulletins de versement spécifiques mis à disposition à la sortie du culte ou via le secrétariat paroissial: 032 725 68 20 ; paroisse.ne@eren.ch

 

La campagne présentée lors du culte du 5 mars

La terre source de vie, pas de profit ! Tel est le slogan lancé par les œuvres d’entraide rattachées aux Eglises que sont Action de Carême du côté catholique et PPP du côté protestant.

Nos œuvres d’entraide attirent notre attention cette année sur l’accaparement des terres, processus par lequel des entreprises et des investisseurs acquièrent de vastes terres agricoles dans les régions pauvres du monde, sans l’accord des populations locales. Imaginons un instant la colère et le désespoir que nous pourrions ressentir si d’un jour à l’autre nous étions chassés des terres sur lesquelles nous vivons et dont nous puisons notre eau, dont nous tirons notre nourriture et dont le bois sert à nous chauffer.

Depuis l’an 2000, 40 millions d’hectares de terres agricoles et de forêts tropicales sont ainsi volées aux populations qui souvent n’ont pas les moyens nécessaires et qui ne sont pas associées au processus démocratique de changement d’affectation des terres. Cette superficie représente dix fois la Suisse.

Les entreprises et les investisseurs agissent de la sorte dans un esprit de lucre et cherchent à maximiser leurs gains en exploitant les ressources naturelles, telles que l’huile de palme, le soja et le bois. En Indonésie, des vastes portions de jungle sont rasées et des terres agricoles accaparées pour y planter des palmiers à huile. Un véritable désert vert s’étend à perte de vue dû à la monoculture du palmier. Déforestation, déviation des cours d’eau et pollution obligent les populations locales à émigrer. L’exploitation de ces ressources naturelles ne donnent même pas de travail aux gens dans le pays, car elles sont exportées et transformées sous d’autres latitudes. Nous retrouvons l’huile de palme dans les produits alimentaires et cosmétiques que nous fabriquons et consommons en Suisse, ainsi que le bois dans les meubles que nous achetons.

Deux banques en Suisse sont impliquées dans ce processus d’accaparement des terres, au travers des crédits qu’elles accordent à des entreprises peu soucieuses d’une gestion démocratique de l’accès à la terre : Crédit Suisse et Safra Sarrasin. On peut agir en faisant pression sur ces banques pour une plus grande vigilance, en leur écrivant ou en demandant à nos caisses de pension quels sont leurs liens avec ces banques.

L’EPER s’engage auprès des populations locales en les soutenant dans leur lutte contre ce phénomène d’accaparement des terres. En réunissant les personnes lésées dans des associations et en leur offrant une aide juridique, elle permet aux populations locales de faire valoir leurs droits. L’EPER s’engage également en menant des enquêtes ici et là-bas, en montant des dossiers afin d’intervenir auprès des gouvernements locaux et en Suisse pour une plus grande transparence dans les accords financiers permettant l’octroi de terres volées. Volées, les terres sont ainsi nommées  car  elles ont été acquises sans que les populations locales n’aient été concertées pour les projets d’exploitation par monocultures.

Les dons récoltés tout au long de la campagne de Carême permettront d’agir ici et au loin pour que la terre reste une source de vie pour l’humanité toute entière et ne devienne pas raison de  profit pour quelques-uns.

Merci pour l’accueil que vous voudrez bien réserver aux différentes actions menées ces prochaines semaines  et qui figurent sur le feuillet qui a été distribué dans les différents quartiers de la paroisse avec le calendrier de Carême « Cheminer avec la vie ». (texte de Yann Miaz, lu par Marianne Wuillemin)

 

Campagne d’Automne DM-EPER 2016

EPER_DM_2016_1LA TERRE EN PARTAGE

La terre en partage : un lieu de vie, un lieu d’échanges, de travail, d’engagement, de bonheurs et de difficultés.

Au Mexique où la déforestation touche de nombreuses régions et entraîne la précarité de milliers de personnes, l’EPER et le DM s’engagent à trouver des solutions locales et à valoriser les connaissances héritées de leurs ancêtres.

Au Kosovo, les minorités ethniques vivent dans des conditions très précaires, l’accès à l’éducation n’est pas garanti et l’accès au travail et aux prestations sociales est difficile. L’EPER, le DM et leurs partenaires locaux accompagnent la population rom dans son intégration sociale.

 Merci de votre soutien !

EPER_DM_2016_3C’est grâce à vous que DM-échange et mission, l’EPER et leurs partenaires sur le terrain peuvent inverser les tendances. Votre engagement et votre soutien sont essentiels et ont un impact durable.

Soutenez la campagne par l’achat d’un paquet de sel ou par un don, CP 10-1390-5, mention « Campagne DM-EPER 2016 ».

Calendrier de la Campagne d’Automne 2016

6 septembre. Valangines : Lancement cantonal de la campagne d’Automne « La Terre en partage ».

Sel_2016.30 octobre. Collégiale : Témoignage des jeunes de l’Aumônerie de jeunesse sur leur expérience humanitaire au Mexique. Collecte Terre Nouvelle.


Novembre.
Après les cultes : Vente des sachets de sel « La Terre en partage ». Un sachet de 300g de sel du Jura que vous pourrez acquérir pour la modique somme de CHF 5.

25 novembre. Valangines : Souper-cinéma sur le thème du Mexique. Réservations auprès de Carole Blanchet, carole.blanchet@eren.ch, 032 725 68 20.

La Campagne de Carême 2016

2016-01-14-Campagne2016_Affiche_verticale-212x300La Campagne œcuménique 2016 de Pain pour le prochain et Action de Carême en collaboration avec Être partenaire avait deux mots d’ordre

  •  « Tout ce qui brille n’est pas or »: agir pour que changent les pratiques commerciales transnationales de grandes entreprises suisses, notamment dans le négoce de l’or.
  • « Prendre ses responsabilités – renforcer la justice »: militer pour que soient prises en compte les dimensions environnementales et sociales de ce négoce.
laby_TN_1Lors de cette campagne, le labyrinthe lumineux au Temple du Bas proposait un parcours de méditation silencieuse dans l’atmosphère intime des 400 bougies délimitant le parcours autour d’une grande croix centrale. L’expérience d’un chemin de Croix a réuni une vingtaine de personnes qui ont médité, prié, fait pénitence et intercédé pour tous ceux qui, comme le Christ, vivent une vie de douleur et marchent sur un chemin de souffrance.
Roses_icone-textePlusieurs dimanches, après le culte, les paroissiens bénévoles ont offert une soupe de Carême dont les recettes ont été versées pour la campagne.
Un groupe œcuménique de jeûne, durant une semaine, s’est chaque soir retrouvé pour échanger et se soutenir lors de cette expérience spirituelle. Le groupe a ensuite témoigné devant tous durant le culte à la Collégiale, invitant tout un chacun à prendre conscience de nos privilèges.
Le samedi 5 mars, la paroisse s’est associée à la grande Journée des Roses.