Corcelles (site clunisien)

Le Temple de Corcelles

L’église de Corcelles est mentionnée pour la première fois en 1092, lorsqu’un certain Humbert en fait don à l’abbaye de Cluny en vue de la fondation d’un prieuré. L’édifice roman dont il reste de nombreuses traces pourrait bien avoir été élevé à cette date, en même temps que le prieuré.

L’abside romane a été remplacée au XIIe siècle par un chœur quadrangulaire. La nef a été complétée d’une chapelle due à la famille Barillier au XVe ou au début du XVIe siècle.

Durant les années 1858-59, une première restauration est menée par l’architecte James Victor Colin, suivie d’une deuxième en 1904-05 par les architectes Henri Chable et Edmond Boitel. Finalement en 1922-24, la troisième restauration, par l’architecte Eugène Yonner et des fouilles archéologiques permettent de redécouvrir plusieurs éléments romans.

La chapelle polygonale au nord de la nef est alors bâtie sur les plans de Charles-Henri Matthey, intendant des bâtiments de l’Etat, pour faire pendant à celle du Midi.

Les éléments les plus marquants sont le clocher quadrangulaire et ses baies remontant au XIIe voire XIe siècle, ainsi que les fonts baptismaux d’époque romane.

Les décors peints sont dus à Philippe Robert qui a également conçu la majeure partie des vitraux, réalisés par Charles Wasem (1924-25). Les vitraux de la nef et de la chapelle nord sont dus à Edmond Bille et Théodore Delachaux.

(Texte tiré d’un article du journal « Vie Protestante »)

Pour venir au temple de Corcelles :

Rue de la Cure – 2035 Corcelles NE

Pour visualiser la carte, cliquer le lien suivant : Localisation du temple de Corcelles

Pour réserver le temple de Corcelles, contacter :

Mme Martine Schläppy, tél.: 032 731 15 22, <mschlappy@net2000.ch>

Pour visiter le temple de Corcelles :

Depuis la reconnaissance officielle du temple de Corcelles comme site clunisien le 23 mars 2007, les visiteurs désireux de visiter ce lieu historique peuvent le faire en contactant le bureau de la commune de Corcelles-Cormondrèche (032 886 53 00) ou un de nos pasteurs.