Temple d’Auvernier

Historique : Auvernier étant rattaché à la paroisse de Colombier jusqu’en 1878, le village n’avait pas de lieu de culte propre avant la construction, en 1478, d’une chapelle, dédiée à Saint-Nicolas, dans le haut du village. En 1598-99, la chapelle est dotée d’une tour et élargie en direction du nord. Un second agrandissement est entrepris en 1709 en direction du sud. Entre 1890 et 1899, une importante restauration a lieu sous la direction de l’architecte Henri Chable, suivie d’une complète réfection du décor intérieur en 1929. Son implantation et les transformations successives donnent au temple une forme très irrégulière. La nef plus large que profonde fait suite à un chœur étroit et allongé. A l’intérieur, la pierre tombale du pasteur Henri-David de Chaillet se trouve placée entre la chaire de 1709 et une originale armoire d’archives en forme de poêle datée de 1764. Le vitrail du chœur est l’œuvre de Jules Courvoisier (1929), tout comme les anges peints au-dessus de l’arc d’entrée; quant aux cinq autres vitraux qui ornent le temple depuis 1995, ils sont signés Moscatelli.

Ouvert/fermé : ouvert
Heures d’ouverture : la journée