Temple de Rochefort

Historique : En 1628, la commune de Rochefort, faisant partie alors de la paroisse de Pontareuse, reçut l’autorisation de bâtir un temple. Le premier lieu de culte, construit en 1648 par le charpentier Pierre Grandjean, n’est pas conservé. En effet, à partir de 1741, le projet d’édifier un nouveau temple à un autre emplacement fut débattu car l’existence du cabaret, de l’école, de la boucherie et du temple sous un même toit provoquait des désagréments. Le roi autorisa l’achat d’un terrain à bâtir en 1753. Les travaux furent achevés en 1755, suivant les plans de l’architecte Abraham Bovet. De plan rectangulaire, précédé d’un clocher carré, sa forme très dépouillée et sans chœur est typique des églises réformées de cette époque. Une complète restauration des murs eut lieu en 1844. Pendant l’été 1904, l’architecte Léo Chatelain dirigea une restauration générale qui mit à nu la maçonnerie du clocher. En 1936, le peintre André Christen créa la fresque et composa les anges musiciens des vitraux. Lors de l’importante restauration de 2003, les façades du clocher et du temple furent à nouveau crépies, redonnant à l’édifice son aspect d’origine.

Ouvert/fermé : ouvert
Heures d’ouverture : de 9h à 17h