🧑‍🤝‍🧑 Position du Conseil Synodal concernant le mariage pour tous

En novembre 2019, l’Assemblée des délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS; aujourd’hui devenue EERS) s’est prononcée favorablement à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe au plan du droit civil.

Le Conseil synodal de l’EREN, membre de l’EERS, approuve cette position d’ouverture et la soutient. Il s’agit avant tout de reconnaître que deux personnes de même sexe ont légitimement droit à voir leur union reconnue sur le plan du droit civil fédéral. Cette reconnaissance rejoint la ligne théologique du Conseil synodal: l’accueil radical des personnes, sans condition d’âge, de genre, d’origine, d’orientation affective et sexuelle, d’opinion, de religion ou de confession.

Bien que favorable, le Conseil synodal de l’EREN considère que cette législation soulève encore de nombreuses questions concernant la définition de la famille, le droit et l’accès à la procréation médicalement assistée, à l’adoption, voire à terme à la gestation pour autrui. Les définitions traditionnelles de la filiation, de la paternité ou, plus largement, de la parentalité changent de façon importante.

Le Conseil synodal ne peut occulter ces aspects du débat et espère qu’ils seront abordés avec finesse et éthique. Les avancées d’une société doivent être accompagnées et réfléchies, qu’elles concernent la technologie ou les mœurs. Il reconnaît donc et comprend la perplexité que certain·e·s de ses membres éprouvent devant ces mutations sociétales. L’Église réformée accompagnera spirituellement les citoyennes et citoyens du canton de Neuchâtel dans ces changements.

Confiant dans le fait que Dieu reste le maître de toute chose et particulièrement de la conduite de l’Histoire, le Conseil synodal, en accord avec l’Église réformée de Suisse, soutient le mariage pour tous. Bien qu’il encourage les membres de l’EREN Ã  faire de même, il s’en réfère à leur libre appréciation dans la votation du 26 septembre prochain.