Nous n’allons jamais à l’église, mais on voulait quand même un «vrai» mariage. Je suis protestante et mon mari est agnostique. Cela n’a pas posé de problème au pasteur, qui a su prendre en compte nos différences. Avec le souper et la fête ensuite, cette journée a vraiment été la plus belle de notre vie.

Pour que la bénédiction de votre mariage soit un moment qui vous ressemble, il est important de prendre contact avec le pasteur suffisamment tôt, au moins 6 mois à l’avance. Le pasteur n’est pas un accessoire que l’on ajoute tout à la fin, comme une cerise sur un gâteau.

Nous avons rencontré plusieurs fois la pasteure. On était complètement «le nez dans le guidon» pour les préparatifs et on se demandait si on n’allait pas perdre du temps à la voir plusieurs fois. On a pu parler de notre couple, de notre vision du monde, de notre foi. Quelques années plus tard, on se rend compte que ça valait vraiment la peine.

Préparer son mariage, c’est accepter de se poser des questions sur soi, sur son couple, sur sa vision de la vie, sur sa foi, etc. Durant les temps de préparation, le pasteur n’est pas là pour vous interroger, mais pour vous comprendre. Cheminer ensemble pour que ce moment précieux de votre vie soit aussi l’occasion d’avancer et de se construire.

Préparer un mariage avec un couple est toujours une aventure. C’est une chance incroyable de les accompagner, de les découvrir, de les comprendre. Et de célébrer la bénédiction de leur mariage: un jour extraordinaire!

C’est avec le pasteur de votre lieu de vie ou votre paroisse que vous prendrez contact en premier. Même si vous souhaitez que la bénédiction de votre mariage soit célébrée ailleurs ou par une autre personne, commencez toujours par ce premier contact!

Contacter un.E pasteur.E